Conseil Epargne

assurance auto, assurance vie, assurance moto

Tout connaitre du crédit hypothécaire

Un crédit est une avance de fonds consentis par un établissement financier, une banque ou un organisme spécialisé dans la mise à disposition de crédit. Il en existe plusieurs variantes dont le crédit hypothécaire qui, comme son nom l’indique, est conditionné par la constitution d’une hypothèque. Ce crédit peut être souscrit par une personne physique ou morale, particulier ou entreprise. Son avantage est sa durée relativement longue et un crédit à la hauteur de la valeur du bien hypothéqué.

Que peut-on hypothéquer ?

Ce sont les biens immobiliers qui sont concernés, maisons, appartements, mais aussi les terrains nus, les biens meubles comme les voitures ou mobiliers ne pouvant faire l’objet que de gage ou nantissement.  Le bien immobilier hypothéqué doit être la propriété de la personne qui souscrit le crédit. Mais l’hypothèque peut également être constituée sur le bien objet du crédit lui-même. Pour l’achat d’une maison, cette dernière peut être hypothéquée au profit de la banque au cas où vous n’arriverez plus à payer vos mensualités.

Pourquoi souscrire un crédit hypothécaire ?

Le crédit hypothécaire vous donne la possibilité d’emprunter une somme d’argent relativement importante. Les banques concèdent en général 60 à 80% de la valeur du bien mis en hypothèque. Ayant une maison d’une valeur de 100 000€, vous pourrez obtenir facilement un crédit de 80 000€. Les banques sont plus tendres envers les personnes qui disposent de garanties suffisantes. Mais ce genre de crédit ne concerne pas seulement les opérations immobilières. Il peut servir à garantir un crédit à la consommation ou même un prêt personnel. Dans ce dernier cas, on parle plutôt d’un prêt hypothécaire. L’hypothèque servira de garantie à tout engagement de remboursement.

Quid si vous n’arrivez pas à rembourser le crédit ?

C’est dans ce cas que l’hypothèque prend toute son importance. Si vous n’arrivez plus à payer vos dettes, la banque prêteuse saisira le bien pour se faire payer. La démarche passe par une vente aux enchères. Une fois la vente réalisée, la banque prendra son reste impayé, vous restituant l’excédent, lorsque tous les frais auront déjà été déduits. Il s’agit notamment des frais relatifs à la procédure administrative ou judiciaire, les frais du notaire ainsi que ceux du commissaire-priseur. Si vous avez constitué l’hypothèque sur le bien objet du crédit lui-même, vous serez évidemment dépossédé de votre bien.

Les précautions avant de souscrire un crédit hypothécaire

Il est important de souscrire à un crédit dont vous serez capable de rembourser dans les délais impartis. Les institutions financières sont moins regardantes sur vos revenus si vous disposez d’un bien pouvant être hypothéqué. C’est à vous de vous prémunir de tout risque d’impayé. Respectez votre taux d’endettement. Il est également important de souscrire une assurance afin de prévoir les cas d’invalidité. Pensez également à vous pencher sur les conditions de vos engagements. Faites appel à un simulateur pour que vous ayez le meilleur aperçu avant de vous engager. En cas de doute, tournez-vous vers un spécialiste du crédit ou un courtier pour vous conseiller.